Accueil Techniques Conditions de vente Espace commande Galerie Contact
Navigation
Publicités

Technique
Le système d'alimentation
 
Injection ou carburateur  ?

Peu à peu, sur les moteurs de série, le carburateur à cédé le pas à l'injection et pas uniquement sur les véhicules haut de game. A l'origine de cette évolution, essentiellement une recherche constante vers des consommations moindres (à puissance spécifique égale ) et une émission de gaz toxiques sans cesse en régression, répondant aux normes de plus en plus sévères. De ce point de vue, les systèmes d'injection et particulièrement ceux gérés électroniquement se révèlent supérieurs aux carburateurs. Leur grande qualité réside qurtout dans leur rapidité à fournir le dosage exact de carburant au moteur, ce qui se traduit par un fonctionnement beaucoup plus régulier et progressif, avec de bonnes reprises. les démarrages à froid sont également largement facilités.

Pour tenter de survivre, le carburateur moderne voit désormais plusieurs de ses fonctions gérées par l'électronique, toujours en vue de satisfaire aux normes de pollution. D'un autre côté, les injections multi-points (un injecteur par cylindre) exigeant un coût de fabrication encore trop élevé pour pouvoir supplanter le carburateur sur les véhicules de petites cylindrées ou de moyenne gamme, les fabricants se lancent vers l'injection monopoint (un injecteur pour tous les cylindres).

Et la performance dans tout ça?
Elle passe presque au second plan. Certe sur les moteurs de course top niveau, on ne conçoit plus d'alimenter un moteur par carburateur.
Mais côté puissance pure, il faut pas se leurrer: à plein gaz, pour un débit d'air donné, il faut une quantité d'essence unique bien déterminée... que celle-ci soit apporté par le carburateur ou l'injection, le résultat est le même.
Entre un système d'alimentation par carburateur bien conçu (un corp de carburateur par cylindre) et un système d'injection le plus évolué, lorsque "tout est ouvert en grand", la différence de puissance reste somme toute minime. Elle ira en faveur de l'injection, parce que de part son principe, elle introduit moins de perte de charge dans les conduits d'admission (absence de venturi).

Il n'empêche que du point de vus performances pures, l'alimentation par carburateur a encore son mot à dire. Lorsqu'elle est bien conçue, elle offre des possibilités de réglage très vastes.
Concernant ce type d'alimentation, nous traiterons le cas d'un carburateur très performant, utilisé de façon quasi universelle en compétition car conçu dans cette optique, nous voulons parler du carburateur WEBER DCOE, du type horizontal à double corps (type DHLA pour la marque DELLORTO).
Pour ce qui est de l'injection, notre attention portera sur le système K-Jetronic de Bosch

Le carburateur double coprs Weber DCOE 40mm

Le système d'injection Bosch K-Jetronic

Source de l'artricle "injection Bosch K-Jectronic" : www.passiongolfgti.com (un site à visiter d'urgence...)

 

 


Copyright © 2009 - www.2cv-performances.com